www.theatre-la-passerelle.eu

lapasserelle

En proposant ce nom « La passerelle », lors de la création du théâtre en 1988, Pierre-André Reiso, le directeur de l’époque, entendait mettre en relief le lien fragile et nécessaire entre les artistes et le public : la passerelle n’a pas la solidité d’un pont, elle est un chemin parfois incertain qu’il faut avoir le courage d’emprunter. Elle est aussi le symbole des croisements et des circulations, entre les différentes disciplines artistiques proposées.
Aller à la rencontre de l’autre, de l’inconnu, contient tout le projet d’un théâtre de service public. Le ministère de la Culture, reconnaissant la qualité du projet artistique, a accordé à La passerelle en 2001 le label de « scène nationale », et la Région lui a confié la mission de « Pôle régional de développement culturel ». Chaque année, le théâtre accueille une trentaine de spectacles  pour une centaine de représentations et près de 25 000 places de spectacles vendues (soit plus de 90% de remplissage par saison) qui témoignent de la popularité de ce lieu.