Natif de Mulhouse, pianiste et flûtiste de formation classique, Philippe Husser découvre la flûte de Pan en Roumanie à l’âge de 12 ans ; celle-ci n’étant pas encore enseignée en France dans les conservatoires, il s’initie à cet instrument tout d’abord en autodidacte, construisant ses propres instruments, et ensuite, sous la direction du maître incontesté de la flûte de Pan classique, Simion Stanciu (« Syrinx »).  Il se perfectionnera ensuitei plus tard sous la direction des meilleurs flutistes de pan européens actuels, dont Ulrich Herkenhoff, Hans Peter Oggier, Michel Tirabosco, Stefan et Raluca Negura, mais aussi de flutistes moldaves légendaires tels que Vasile Iovu et Boris Rudenco.

Philippe Husser figure aujourd’hui parmi les rares interprètes classiques français de cet instrument hors du commun. Il se consacre à faire plus largement connaître la flûte de Pan, en église et hors églises, en concerts mais aussi dans le cadre de séminaires de flutes de pan (dont récemment en Moldavie).

Son itinéraire musical l’a conduit du récital classique avec grandes orgues, piano ou harpe jusqu’aux concerts avec orchestre, notamment avec l’Orchestre de Chambre Lyonnais (Confluence) sous la direction de Philippe Fournier, ainsi que l’orchestre Scenefonia à Angers (direction Jean Jo Roux).

Philippe Husser se produit également en quatuor, avec cymbalum, orgue/piano et violon/flûte sur le thème des rhapsodies chères à Bartok et Enescu, abordant également les grands thèmes de la musique klezmer, de la musique de film (V. Cosma et E. Morricone) et quelques incursions en musique contemporaine.

Son répertoire va de la musique sacrée et baroque (Bach, Loeillet, Vivaldi ou Telemann) jusqu’à celle du 20ième siècle (Elgar, Bartok, Kodaly, Brahms, Fauré, Ravel ou Debussy) et jusqu’aux standards du jazz.

Philippe joue principalement sur une flûte alto « Syrinx » (en bambou, fabrication Simion Stanciu), et vient récemment d’enrichir son jeu avec deux nouvelles flûtes alto et ténor de la marque Oggier, notamment pour la musique baroque.

Il a également produit et enregistré plus d’une dizaine d’ albums CD, dont les plus récents,  « Airs », « Inspiration », (flûte de Pan et Orgue), « Impressions » et « Les plus grands cantiques de Luther » (flûte de Pan et harpe), « Rhapsodies » (flûte de Pan et orchestre, enregistré en 2018 avec l’orchestre Scenefonia), « Emotion » (flûte de Pan, violon et piano) et « Evasion » (flûte de Pan, violon, cymbalum, flûte traversière et orgue).

 

Pour plus d’informations cf site weebly ci-dessous.

http://philippehusser.weebly.com/index.html

 

 

Jérémy Andriamakaoly, né en 1993 dans le Nord de la France, a commencé sa formation musicale en piano classique au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Roubaix, notamment dans la classe de Vladimir Soultanov. Élevé dans une famille protestante malgache, il a dès l’adolescence également accompagné diverses célébrations au piano, ce qui lui a permis d’élargir ses goûts musicaux vers les musiques sacrées, des cantiques traditionnels aux chants de louanges contemporains en passant par le gospel. La musique est ainsi un élément clé de son parcours de foi.

Arrivé à Paris en 2010 pour des études d’ingénieur, il poursuit sa passion pour la musique en accompagnant diverses comédies musicales qu’il monte avec des camarades d’école, tout en continuant d’accompagner régulièrement au piano des célébrations religieuses sur Paris, et particulièrement au sein de l’église protestante de Paris-Alésia où il a fait la rencontre de Philippe Husser. La musique est ainsi un élément clé de l’expression de la foi de Jérémy au quotidien.